Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

print

Dernières infos

18.06.08 Didace Pembe –José Endundo, c’est le divorce ! (Pros)

8 mois après son limogeage du Gouvernement, l’ex ministre de l’Environnement, Didace Pembe, a publiquement annoncé sa rupture définitive avec José Endundo, président national du PDC. Didace Pembe, surtout sa base de Mushie sont très remontés contre José Endundo accusé d’être derrière ce limogeage. Endundo qui est devenu, depuis, ministre de l’Environnement. Néanmoins, Didace continuera à se battre politiquement aux côtés du Chef de l’Etat.

Les deux hommes ne s’étaient plus appelés au téléphone depuis le dernier remaniement ministériel intervenu en RDC, il y a huit mois. Didace Pembe affirme même que celui qui était jusque-là son président national au PDC, nous avons cité José Endundo Bononge, ne s’était plus donné la peine de le convoquer aux réunions du parti. Même attitude négative de la part du Secrétaire général du PDC. L’ancien ministre Didace Pembe Bokiaga, poussé par sa base, a pris la terrible décision après une récente tournée au Bandundu. On rapporte que Didace Pembe a été, du 29 mai au 14 juin derniers, dans 80 villages du Territoire de Mushie. Didace a pris les axes de Mongama, Nioki, en passant par Mbali chez les Mpe. C’est à l’issue de cette tournée que la base s’est clairement exprimée en faveur du divorce. Les populations de Mushie disent ne plus se retrouver dans la nouvelle configuration du PDC.

Une vraie crise identitaire. Femmes, hommes, jeunes et vieux ont demandé à Didace Pembe de quitter le PDC sans attendre. Aussitôt dit, aussitôt fait. Reste que l’ancien ministre entend encore se battre aux côtés du Président Kabila. Aux prochaines échéances électorales, Didace a pris l’engagement de mobiliser sa base pour Joseph Kabila. La popularité, signale-t-on, de Didace Pembe ne serait plus à démontrer dans son terroir. Il fut parmi les députés les mieux élus du pays. Pembe a gardé le contact avec sa base. Contrairement à d’autres députés, sénateurs, ministres et mandataires qui ont rompu le lien avec la base, Didace Pembe a effectué trois grandes tournées chez lui en province. Partout où il est passé, Didace était reçu par des cris de joie, chassons en son honneur.

 Pourtant, comme il l’affirme lui-même, sa visite n’avait rien d’une propagande, ni d’un test de popularité. Il y était parce qu’il voulait prendre la température à la base. Fort de tout ça, l’ancien ministre qui avait renoncé à l’hémicycle au profit de l’exécutif national, se pliant ainsi devant une disposition constitutionnelle sur l’incompatibilité de certaines fonctions, envisage de répartir à la reconquête de son mandat de député. « Je n’entends pas laisser au PDC ce mandat. Je demande à mon deuxième suppléant de démissionner ».


La Pros.
La lettre de démission de Didace Pembe
Kinshasa, le 16 juin 2008
Transmis copie pour information
à Monsieur le Secrétaire Général du Parti Démocrate Chrétien (PDC)
A Kinshasa/ Kasa -Vubu
A Monsieur José Endundo Bononge
Président National du Parti Démocrate Chrétien (PDC)
A Kinshasa/Gombe

Objet : Ma démission du PDC
Monsieur le Président National,
Par la présente, je tiens à vous remercier de tout cœur pour la confiance que vous avez bien voulu placer en ma modeste personne, dans le cadre de notre cher parti auquel, en contrepartie, j’ai donné le meilleur de moi-même en qualité de Secrétaire Général.
Les résultats des dernières élections organisées au pays illustrent, à suffisance, l’ampleur du travail que j’ai abattu dont les résultats sont palpables. Le Parti en a largement bénéficié.
Hélas ! Au cours de ma dernière tournée dans la province de Bandundu (du 29 au 14 juin 2008), particulièrement dans ma circonscription électorale, dans le territoire de Mushie, ma base m’a exigé de prendre des distances vis-à-vis du PDC car cette base semble ne plus se retrouver dans l’actuelle configuration de responsabilités issues du Parti, comme l’atteste la lettre en annexe, dont copie m’a été réservée.
Tirant toutes les conséquences des exigences de mes électeurs, je suis, malgré moi, obligé de vous notifier ma démission du Parti Démocrate Chrétien. Je souhaite chance et longue vie à ce dernier.
Veuillez agréer, Monsieur le Président National, l’assurance de ma parfaite considération.
Mr Pembe Didace Bokiaga

Le mécontentement de la base de Pembe qui ne veut plus de PDC à Mushie
Mushie, le 12 juin 2008
République Démocratique du Congo
Province de Bandundu
District des Plateaux
Territoire de Mushie
Notabilité/Mushie
Bureau du Président de la notabilité
Objet : Refus du Parti PDC dans notre Territoire
=/= Mécontentement=/=
Transmis copie pour information à :
-Monsieur le Directeur du Cabinet présidence de la République,
- Son excellence Monsieur le Président du Parlement national,
-Monsieur le Secrétaire général du PDC
Tous à Kinshasa
- Son Excellence Monsieur le Gouverneur de Province de Bandundu,
-Monsieur le Président de l’Assemblée provinciale tous à Bandundu,
-Monsieur le Commissaire de District des Plateaux de Bolobo,
-Monsieur l’Administrateur chef du Territoire de Mushie à Mushie
-Monsieur l’honorable Pembe Bokiaga à Kinshasa.

A son excellence Monsieur le Président national du PDC et ministre de l’Environnement à Kinshasa/Gombe
Son excellence,
Nous, population du territoire de Mushie, déplorons les comportements et agissements non moins négligeables du parti PDC a l’endroit de notre leader élu massivement, Monsieur Pembe Didace Bokiaga. En effet, vous l’avez sans raison limogé de son poste de ministre pour le remplacer. Ceci prouve à suffisance votre appétit boulimique au détriment des efforts des autres.
C’est ainsi, enfants, jeunes et vieux ne veulent plus de PDC dans notre territoire et invitons notre Leader qui nous lit sous Carbonne à démissionner de votre parti politique.
Vox Dei Vox populi !
Entre temps, notre Leader, étant rangé derrière le Président de la République, nous ne pouvons que suivre ses injonctions aux échéances électorales prochaines.
Sentiments patriotiques
Le président Elu territorial de la notabilité Mushie/Bandundu
Michel Makoso Monsedju

LPM
18-06-2008 - 11:40:11

< Retour