Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

print

Dernières infos

03.02.07 Mgr Tharcisse Tshibangu sanctionne dix prêtres de son diocèse de Mbuji-Mayi pour dérapage à leur célibat (Le Palmarès)

Kinshasa, 03/02/2007 / Société - L’Evêque du diocèse de Mbuji-Mayi décide de mettre un terme à la conduite laxiste avec laquelle se comporte son clergé en sanctionnant dix prêtres reprochés de conduite contraire à l’esprit du célibat consacré dans lequel ils se sont consacrés.
 Selon un communiqué de l’évêché du diocèse de Mbuji-Mayi rendu public mercredi dernier, Mgr Tharcisse Tshibangu Tshishiku, évêque de Mbuji-Mayi, a suspendu huit prêtres de leurs activités sacerdotales.

Il a été indiqué que l’évêque de Mbuji-Mayi reproche à ces prêtres à non observance de la stricte loi en vigueur au sein de l’Eglise catholique romaine se rapportant à leur célibat consacré et à leur état de prêtre.

Aussi, le pasteur du diocèse de Mbuji-Mayi, a-t-il arrêté des sanctions disciplinaires canoniques appropriées contre ces prêtres, au nombre de cinq, frappés de sanctions disciplinaires consistant en une interdiction de la célébration de messe et de sacrement pour une durée de moins d’une année. Et au-delà de ces sanctions, ils doivent quitter leurs paroisses respectives pour retourner chacun dans sa famille d’origine. Trois autres prêtres, quant à eux, ont reçu des blâmes sévères.

Le célibat des prêtres est un pilier immuable dans la pratique de la religion chrétienne telle que présentée par l’Eglise catholique romaine. Certes, depuis un temps, des voix s’élèvent de plus en plus pour réclamer le mariage des prêtres.

D’ailleurs, on a pris l’habitude, dans certains milieux catholiques, de déclarer que le célibat des prêtres n’est pas un dogme, mais plutôt une discipline. Est-ce pour autant dire que l’Eglise est prête à modifier ses us et coutumes en la matière ?

Rien n’est moins sûr. D’ailleurs pour Rome, cette question n’a jamais été considérée comme une priorité. La décision de Mgr Tharcisse Tshibangu Tshishiku se place dans la ligne pure et dure de la doctrine catholique liant le célibat à la prêtrise. En général, le mariage d’un prêtre entraîne son exclusion du sacerdoce et souvent aussi son excommunication de l’Eglise catholique.

Aux dires de certains abbés que nous avons rencontrés aux Facultés catholiques, ces mesures disciplinaires visent avant tout l’amendement de ces prêtres. La difficulté n’est envisageable que si ces prêtres ne s’amendent pas. Là, l’évêque sera obligé de prendre des mesures encore plus drastiques. Mais, pour ces abbés de la Fck, « il n’y a pas des raisons que ces prêtres ne s’amendent car, chez nous catholiques lorsqu’on choisi de devenir prêtre, on doit accepter le célibat pour mieux servir le Christ », ont-ils déclaré.

(Yes)

< Retour