Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

print

Actualités

09 05 18 Mediacongo - Unikis : des scientifiques jugent inopportune l’exploitation du pétrole dans les parcs des Virunga et Salonga

Contrairement à certains politiques qui estiment nécessaire l’exploitation du pétrole dans le parc des Virunga, le monde scientifique ne le voit pas avec le même œil.


Au cours des échanges à la semaine scientifique 2018 de l’Université de Kisangani, les participants jugent inopportune l’exploitation du pétrole dans un parc qui, du reste, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Une aire protégée et contribuant de manière significative dans la lutte contre le changement climatique.

« C’est l’Etat qui a institué le parc national des Virunga ainsi que celui de la Salonga. Et ces deux parcs ont été inscrits dans le patrimoine mondial de l’Unesco. C’est une fierté pour la RDC. Curieusement, nous apprenons que le gouvernement à travers le ministère des Hydrocarbures a décidé de désaffecter cinq blocs dont trois dans les Virunga et deux dans la Salonga pour exploiter le pétrole. Il faut que nous puissions donc dire non puisqu’aujourd’hui, si on exploite le pétrole dans ces deux parcs, le monde perd en termes de biodiversité et en termes de valeur », a déclaré Alphonse Maindo, professeur à l’Université de Kisangani.

Pour sa part, Ursil Lelo Di Makungu pense que l’Etat a l’obligation de respecter non seulement les lois de la République mais aussi les conventions internationales qu’il a volontairement ratifiées. Chercheur et spécialiste du droit vert, Ursil Lelo croit qu’il est possible d’exploiter le pétrole dans des zones autres que des aires protégées. « Le pétrole, on ne le retrouve pas que dans des parcs et autres aires protégées. Classés parmi les patrimoines de l’Unesco, les parcs des Virunga et Salonga ne peuvent être détruits pour quelques raisons que ce soit. L’exploitation du pétrole dans ces parcs entre en contradiction avec certaines conventions internationales que la RDC a librement ratifiées et qu’elle est tenue de respecter. Pays immensément riche, la RDC regorge le pétrole dans plusieurs autres zones. Dans la zone d’intérêts communs que le pays partage avec l’Ouganda. Le pétrole peut aussi être pompé dans la zone maritime que la RDC partage avec l’Angola. En plus, rien ne garantit que l’exploitation du pétrole dans les parcs des Virunga et Salonga pourront profiter aux populations locales, étant établi que dans des zones où l’exploitation pétrolière a déjà été entamée, les populations vivent dans une misère inexplicable. Le cas de Muanda dans la province du Kongo central est plus éloquent », s’est-il indigné.

Il y a quelques jours, le gouvernement central a annoncé à l’issue d’un conseil de ministres, que l’exécutif national avait opté pour une exploitation pétrolière dans les parcs des Virunga et Salonga. Un avis que ne partagent pas bon nombre d’acteurs de la Société civile qui estiment que les parcs ne peuvent en aucun cas, faire l’objet d’une exploitation pétrolière, étant donné que la pollution zéro n’existe pas.

MCNTeam / mediacongo.net

< Retour