Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

print

Reportages

14.06.17 La fibre optique, une opportunité à saisir pour la refondation de la RDC? (Rama Ngamia)


Document:

Dans son article « Vers un trou noir en Afrique centrale ? », Didier Niewiadowski, Juriste français, déclare :

« La RDC ne répond plus, depuis longtemps, à la définition classique d’un État : personnalité morale de droit public, contrôlant un territoire bien identifié par des frontières, organisant un ordre social, juridique et politique pour un groupement humain relativement homogène mais attaché à un vouloir-vivre collectif et représenté par une autorité à qui a été confié le pouvoir de contrainte ».

Par ailleurs, plus loin dans le même article, une des solutions qu’il préconise afin de revitaliser les États de l’Afrique Centrale confrontés à divers problèmes, est : « Un nouveau paradigme fondé sur une véritable décentralisation, … »

Dans la première déclaration, on retrouve, malheureusement l’image négative que véhicule la RDC aussi bien dans l’esprit des étrangers que des congolais. Dans la seconde, il encourage la décentralisation.

Dans le contexte actuel de la RDC, l’allusion à ces deux réalités tombent bien à propos. En effet, ce pays se trouve embourbé dans une série de problèmes et la décentralisation, renforcé par le récent découpage territorial et censé contribuer à rebooster sa reprise, reste plus un slogan qu’un vrai projet mobilisateur de toutes les ressources dont il dispose. On a, certes, respecté la Constitution du 18 février 2006 qui, en son article 2, prescrit l’augmentation du nombre des provinces de 11 à 26 en 2010 sans pour autant accompagné l’exécution de cette mesure d’actions responsables afin de pouvoir justifier sa pertinence. Depuis aucune évaluation sérieuse de la mise en place de ce découpage n’a encore été entreprise et surtout qu’avant sa mise en place, plusieurs personnalités ont exprimé leur scepticisme quant à la viabilité de nouvelles entités. Elles ont mis en évidence les évidentes difficultés financières, matérielles et même sociologiques et aussi le fonctionnement insatisfaisant des 11 entités déjà existantes.

Lisez plus dans l'article en annexe.

< Retour