Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

print

Reportages

05.04.18 Toute Heure - Didier Mumengi et ses 34 projets décisifs pour bâtir le Congo



KINSHASA - Le très célèbre ministre honoraire de l’information de Mzee LD Kabila, le grand arrangeur et galvaniseur des foules dans les quartiers chauds de Kinshasa pendant l’attaque de la ville de Kinshasa par des troupes rebelles du RCD soutenues par le Rwanda en 1998, s’est taillé aussi une réputation de formateur, chercheur , de penseur, écrivain et essayiste. Hier 03 Avril, dans la salle des conférences du centre interdiocésain, il a présenté son dernier ouvrage intitulé : « les 34 projets décisifs pour bâtir le Congo », qu’il a qualifié de « Livre bleu ».

La salle avait refusé du monde, le public comptait un échantillon de l’élite congolaise (opérateurs politiques, économiques et scientifiques), la première cible visée par son opus ; car c’est à elle qu’échoit le rôle de bâtir le Congo, qui a pris un destin horrible, largement en deçà de son potentiel.

En effet, en plus de 50 ans d’indépendance, ce n’est pas par la faute de la colonisation, moins encore par la traite négrière ou encore des puissants du monde, que le Congo a connu ce malheureux destin, mais bien par celle des congolais eux mêmes, ses élites, nos propres frères ! Comment ce peuple, qui a connu autant d’humiliations, peut-il se transformer en auto destructeur et fossoyeur de son propre destin, de son propre pays, s’interroge-t-il ?

Didier Mumengi n’a trouvé que l’écriture pour s’indigner et sonner la révolte. Ecrire pour venger cette humiliation, écrire pour dire que ca suffit ! Ecrire pour demander d’arrêter ce corbillard qui transporte la dépouille du Congo à la nécropole.

La situation est grave, mais il n’y a aucune fatalité, car les peuples naissent égaux en intelligence et en capacité, mais la pensée de leur élite politique respective fait que les uns soient développés et les autres, sous-développés. Chaque peuple est le reflet du degré d’intelligence de son élite politique. Le Congo doit se ressaisir et ressusciter à travers ses 34 projets décisifs pour bâtir le Congo. Un appel à l’élite national est lancé pour écrire un nouveau projet de société, pour apporter des solutions urgentes aux questions les plus importantes de notre société, qui risque de mourir si rien n’est fait.

Ecrire pour venger cette humiliation, écrire pour dire que ca suffit ! Ecrire pour demander d’arrêter ce corbillard qui transporte la dépouille du Congo à la nécropole.

Ces solutions sont une série d’engagements personnels et décisifs pour un serment du bon sens (décider de ne plus se familiariser avec le mal), une réécriture de l’histoire nationale (qui compte beaucoup de valeurs et sources d’inspiration), une audace à regarder nos problèmes sans les fuir, une gouvernance attentive, un devoir citoyen des entreprises installées au Congo (qu’il n’y ait plus jamais d’entreprises insouciantes et indifférentes au sort du peuple et à l’État de la société), un état d’urgence agricole, une armée du savoir (investir dans l’éducation, le savoir comme arme de la défense nationale), une jeunesse capable, ….

Doit-on le comprendre comme un programme présidentiel, en cette période où les états major politiques sont vent débout pour proposer candidats et programmes en vue des prochaines élections? L’auteur s’est simplement dit disposé à discuter avec tous les acteurs qui le souhaitent sur ce programme et au besoin l’enrichir, mais il est resté muet sur la personne capable de le porter et le proposer au peuple.

Né le 23 mai 1962 à Kinshasa, Didier Mumengi, diplômé en journalisme, mène une vie d’écrivain et d’homme politique. Il est auteur de plusieurs ouvrages dont «Esprit de rupture», «Désir de vérité», «Les jeunes sans toit à Kinshasa», «Le Chantier de la paix, Partenariat pour la paix et le Co-développement dans la région des Grands Lacs», «Panda Farnana: premier universitaire Congolais 1888-1930», «Sortir de la pauvreté: la révolution du bon sens au Congo», «La naissance du Congo: De l’Égypte à Mbanza Kongo», «La révolution du pouvoir-faire: Pour une économie du bien commun au Congo».

(c) Toute Heure - Jean Claude Bimwala, 04.04.18

< Retour