Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

print

Appels & offres d'emploi

Bruxelles: Pièce 'Délestage' du 28 novembre au 23 décembre 2017, au Théâtre de Poche


Au Théâtre de Poche de Bruxelles et du 14 au 16 mars 2018 au Tarmac de Paris

Un congolais est arrêté en situation irrégulière à Bruxelles lors d’un contrôle policier. Suspecté d’être un terroriste potentiel il est interrogé par des policiers avec lesquels il partage une même passion pour le foot et l’équipe nationale Belge. Entre supporters, il se croit naïvement tiré d’affaire, mais ce soir-là les Diables Rouges perdent le match contre le Pays de Galles et il est transféré en centre fermé…

Là, face à une avocate commise d’office et peu motivée, il parle de son pays. Papa Wemba, la Cour pénale de La Haye, les migrants, les délestages en tous genres, le terrorisme, les casques bleus, le Dieu Coltan, la rumba des kalachs, le ndombolo-couper-décaler des élections libres et, bien sûr, l’article 15 de la constitution populaire : « débrouillez-vous »…

Délestage est une « kinoiserie » drôle, émouvante, interpellante, d’une sincérité troublante.
Oui, m'dame, à Kinshasa, la mort est un état civil qui nous colle à la peau et on s'en moque. Comme ces gamins qui jouent au football avec elle dans le quartier, pieds nus, en chevauchant des câbles électriques dénudés et béants au sol et on s'en moque.
 
Aux cimaises du Poche
Exposition de l'artiste kinois Botalatala

Sa 16 déc. de 18h à 19h15
Projection du documentaire
"Le Ministre des poubelles"

Le mot de l'auteur comédien David Minor Ilunga:

« Humour congolais » et «kinoiseries»; tels sont les mots qui me venaient assez vite à l'esprit à chaque fois que je discutais avec Roland sur notre nouvelle recette : cuisiner ses envies nordiques de communier une fois de plus avec le sud et son théâtre et ma nouvelle confession de foi : "Me foutre des malheurs du bled, la RDC". Et oui! Je suis fatigué de pleurer sur le pays qui va mal, je vais plutôt suivre son exemple à lui (le bled) : rire de tout ce qui me persécute. Pourquoi? Parce que c'est bon pour la santé. Parce que si on va se faire guillotiner, autant y aller en souriant à la mort. Parce que Sa Majesté le fleuve Congo est bien plus joyeux, plus grand, plus profond et plus vivant que tous les morts et les déchets qu'on y jette. Parce qu’on n’a pas de psy au Congo, et que soigner son trauma, ça aussi ça relève de l'article 15 : Débrouillez-vous !

Le mot du metteur en scène, Roland Mahauden: David Ilunga, tout comme le personnage qu'il interprète est un kinois pur jus : il se débrouille. C'est l'article 15, le seul article de la constitution populaire à Kinshasa : "Débrouillez-vous". Une question de survie pour les Kinois. Alors sur scène comme à la ville David se débrouille et c'est magistral : du flic bruxellois à l'usurier congolais en passant par la pimbêche kinoise, c'est avec la même énergie vitale qu'il nous propose une vision très personnelle de la galerie de personnages qu'il a lui-même imaginés. Et s'il arrive à nous faire sourire alors qu'il évoque les drames de son pays c'est que là-bas, chez lui, la blague est la voisine de palier du drame...Sans doute aussi une question de survie...
 
Une coproduction du Théâtre de Poche (Bruxelles), du Tarmac – Scène internationale francophone (Paris), de la Charge du Rhinocéros et des Récréâtrales de Ouagadougou (Burkina Faso) avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International, de la Loterie Nationale et avec la participation du Tarmac des Auteurs (Kinshasa).

Voir aussi:
http://poche.be/spectacle/delestage
 
Contact presse :
Anouchka Vilain: presse@poche.be


Bois de la Cambre - Chemin du Gymnase 1a - 1000 Bruxelles - Tél : +32 2 649 17 27 - reservation@poche.be
Avec l'aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service Théâtre

< Retour