Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

print

Appels & offres d'emploi

Appel à témoin. Pouvez-vous aider Yan BASILA MIKAKA, Congolais de 19 ans originaire de la région de Kisangani, actuellement en France, à établir qu’il est bien un réfugié.


Document:
Voici ce que disent ceux qui, en France, cherchent à lui venir en aide

« Dans le cadre d'une demande d'asile pour un jeune arrivé en 2014 en France à l'âge de 15 ans, je suis à la recherche d'éléments permettant de prouver le danger pour lui d'être reconduit dans sa région (RDC ).
En décembre 2013 toute sa famille a été assassinée
et/ou enlevée à Kisangani (un peu avant Noël).


Il a ensuite été emmené à Brazzaville par l'abbé qui
dirigeait son école (école catholique Tosalisana) - sans trop comprendre ce qui
lui arrivait- puis conduit par un passeur à Paris.



Depuis sa majorité toutes ses demandes de titre de séjour lui ont été
refusées. La famille qui l'accueille depuis deux ans envisage la demande
d'asile.



Donc nous recherchons des preuves d'évènements, à
cette période, dans cette région,
qui viendraient corroborer le récit de
ce jeune et faciliter sa demande.



Je vous adresse, ci-joint, un document reprenant
l'histoire qui a conduit Yan à venir en France avec quelques détails.



Je continue mes recherches sur des événements relatant
des faits de ce type, mais il est vrai que les preuves sont difficiles à
trouver.



Yan parle le français.



Il n'a jamais eu la certitude que sa famille ait été
assassinée, on lui a juste montré une photo de son frère massacré (donc
méconnaissable) à tel point qu'on se demande si ce n'est pas lui qui a été enlevé!!! (?).



Il n'a jamais appelé quiconque au Congo (ce qui prouve
bien qu'il n'y a plus d'attache).....



Lui-même a subi cette histoire et a du mal à en
comprendre tous les tenants et aboutissants.



Pour ma part j'ai retrouvé des évènements le
30/12/2013 à Kisangani (et 2 autres villes) où des rebelles avaient été enlevés et/ou massacrés en grand nombre, mais
lui c'était un peu avant Noël...
 »



 Le récit annoncé figure en annexe



Il semble bien que le
témoin essentiel, qui doit en savoir suffisamment long sur les démêlés de la
famille de Yan avec des miliciens ( ?) ou des autorités dans la région de
Kisangani soit « l’abbé Pierre », un prêtre belge âgé, mais malheureusement
non identifié plus précisément, de l’école « Tosalisana ». On peut trouver
d'autres écoles du même nom, mais à Kin, dans le Bandundu et l'Equateur, mais
nous n’en avons pas trouvé dans la région de Kisangani.



 



Quelqu’un pourrait-il
nous renseigner à ce sujet ?



Les réponses peuvent être
adressées à CongoForum ou directement à Mme Corinne CAMUS



corinne.camus44@laposte.net



06 07 54 63 10



SAINT-NAZAIRE (44)



 





< Retour