Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

print

Communiqués

19.02.17 "Il faut une commission Vérité et Justice en RDC" (Thierry Michel)


Pour une Commission Vérité et Justice en RDCongo.
La réconciliation ne pourra se faire que sur cette base.

Image du massacre de civil au Kasaï
https://youtu.be/Zl8ppD4kWZw

Face à ce nouveau massacre de civils au Kasaï par les forces armées de la RDC et face à l'émoi international qu'il suscite déjà.
Nous devons exiger

* La démission du ministre de la défense
* Une commission d'enquête internationale
* Une commission Vérité et Justice sous une autorité morale irréprochable et indépendante de tout parti politique.
Je pense à quelqu'un de la stature nationale et internationale comme le Dr. Denis Mukwege.

Cette commission doit pouvoir agir avec toute liberté d'enquête sur les crimes impunis commis en RDCongo depuis 2003. Soit 14 années de crimes pour la plupart impunis crimes à ce jour.

Cette commission doit être totalement indépendante, et cette indépendance ne pourra être garantie que par le communauté internationale.

Le rapport Mapping des Nations Unies sera la pierre angulaire de cette commission, augmentée des enquêtes à faire sur tous ces massacres qui se sont poursuivis en RDCongo depuis la conclusion de ce rapport qui couvre les années 1993-2003.

Rappelons

Le rapport du Projet Mapping de 550 pages comprend la description de 617 présumés incidents violents survenus sur le territoire de la RDC entre mars 1993 et juin 2003. Chacun de ces incidents indique la possibilité que de graves violations des droits de l’homme et/ou du droit international humanitaire aient été commises.

D’octobre 2008 à mai 2009, 33 employés des Nations Unies (comprenant des experts congolais et internationaux des droits de l’homme) ont travaillé sur le projet en RDC. Parmi ces employés, une vingtaine d’officiers des droits de l’homme ont été déployés à travers le pays,, répartis dans cinq bureaux régionaux, pour rassembler des documents et obtenir des informations des témoins de façon à réaliser les trois objectifs stipulés dans les termes de référence du Mapping. Le rapport a été présenté à la Haut Commissaire pour les droits de l’homme, Madame Navi Pillay, le 15 juin 2009


Thierry MICHEL

www.rfi.fr/afrique/20170218-rdc-video-montre-presumes-fardc-perpetrer-massacre-kasai-kamuina-nsapu?ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_source=FB&ns_mchannel=social&ns_linkname=editorial&aef_campaign_ref=partage_user&aef_campaign_date=2017-02-18

< Retour