Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

print

Communiqués

16 06 17 - Déclaration de l’ASADHO à l’occasion de la journée de l’enfant africain

«Le retour des enfants du Kasaï à l’école est une urgence»
 
A l’occasion de la journée de l’enfant africain, l’Association Africaine de défense des Droits de l’Homme, ASADHO en sigle, appelle le  Gouvernement à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour créer les conditions nécessaires au retour des enfants du Kasai à l’école.
Pour rappel, les affrontements survenus depuis Aout 2016 entre les partisans du KAMUINA Sampu, la Police Nationale Congolaise (PNC) et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont occasionné la mort de 300 à 3000  personnes et poussé plus de 1.000.000 personnes à quitter leurs milieux de vie pour vivre dans la forêt ou se réfugier en Angola.
 En effet, parmi ces déplacés et/ou réfugiés  figurent plus de 4.000 enfants séparés de leurs familles dont une grande partie n’a plus accès à l’école à cause des conditions sécuritaires liées à cette crise, mais aussi à cause du fait que  plus de 350 écoles sont détruites dans les provinces du Kasaï[2].
Etant donné que l’éducation est aux termes des dispositions de l’article 43 de la Constitution est un droit pour tous les congolais particulièrement les enfants, il est nécessaire que cet article soit respecté par les pouvoirs publics en ce qui concerne les enfants du Kasai.
Selon les informations recoupées par l’ASADHO, il nous revient que la communauté humanitaire qui tente de soulager tant soit peu la situation difficile de ces enfants est toujours confrontée à des difficultés financières et à l’insécurité.
Face à ce qui précède, l’ASADHO recommande :
Au Gouvernement de :
Ø Prendre des mesures urgentes pour reconstruire les écoles et sécuriser l’espace kasaien afin de permettre aux enfants de retourner à l’école ;
Ø Suspendre le paiement de tout frais scolaire pris en charge par les parents pour permettre que tous les enfants sinistrés rentrent à l’école.
Aux Ong humanitaires de :
Ø Mener le plaidoyer au niveau national et international pour que les autorités et les partenaires au développement interviennent en faveur des enfants sinistrés du Kasai.
 
 
                                                                                      Fait à Kinshasa, le 16 juin 2017
                                                                                                      ASADHO
Pour informations, prière de contacter :
Me Jean Claude KATENDE : Président national
Téléphone : +243 81 17 29 908
 
 


[1]*Organisation affiliée à la Commission Internationale des Juristes (Genève), à la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), dotée du statut d’observateur auprès de la Commission africaine des Droits de l’Homme et des peuples (Banjul) et Membre du Réseau OMCT/SOS Torture.  
ASADHO – Bureau National : 44A, Avenue du Livre,  Commune de Gombe,
Kinshasa /Gombe,  RD. Congo                                               E-mail : asadhokin@yahoo.fr
Tél. (00243) 81 17 29 908                                       Site web : http:/www.asadho-rdc.net
 
[2] Interview du 27/04/2017 du Chef des urgences de l’Unicef en RDC sur Reliefweb

< Retour