Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

print

Communiqués

26.01.18 Réhabilitation du ‘groupe 6’ de la centrale hydroélectrique de Sanga (Groupe Forrest)


Document:

LUBUMBASHI / WAVRE - La Centrale Hydroélectrique de Sanga, un actif de la SOCIÉTÉ NATIONALE D’ÉLECTRICITÉ [SNEL], est interconnectée au réseau national de la SNEL depuis le 30 novembre 2017. Il n’y était plus connecté depuis 1997. Le Groupe turboalternateur 6 [G6] de la centrale a été intégralement réhabilité et produit de l’électricité. La réhabilitation du G6 s’inscrit dans le cadre de la Phase 1 du projet de réhabilitation de la Centrale Hydroélectrique de Sanga, financé par le GROUPE FORREST.

La gestion de projet et les travaux sur site ont été respectivement confiés aux sociétés congolaises NSM HYDRO* et ATELIERS D’ELECTROMAINTENANCE INDUSTRIELLE (AEMI)**. Les travaux se poursuivent sur les groupes turbo-alternateurs 1 et 4 dont la mise en service est prévue pour le premier semestre 2018. Les trois groupes turboalternateurs ont une capacité de production cumulée de 6 MW. Outre les groupes, le projet a procédé à la réhabilitation des vannes de pied et de tête des conduites forcées, des auxiliaires électriques Moyenne Tension et Basse Tension et du Poste à Haute Tension. Les travaux sur site ont débuté en début d’année 2017. 

Malta David Forrest, Président du Conseil d’Administration de NSM HYDRO et Vice-Président Exécutif et CEO du GROUPE FORREST: « [...] La réhabilitation de Sanga est une démonstration du sérieux et de l’expertise de NSM HYDRO et d’AEMI. Je me réjouis que des sociétés liées au GROUPE FORREST contribuent, en collaboration avec la SNEL, à la relance de la production d’électricité dans notre pays, la République Démocratique du Congo [...] » 

La centrale hydroélectrique de Sanga est située à une vingtaine de kilomètres en amont des chutes de Zongo, dans le District de la Lukaya, dans la Province du Kongo Central. Les infrastructures de la centrale hydroélectrique, construites entre 1930 et 1950, exploitent les eaux de la rivière Inkisi, un affluent du Fleuve Congo. 

Source : communiqué de presse du Groupe Forrest, 26.01.18

* NSM HYDRO est détenue par le GROUPE FORREST, actionnaire majoritaire, et la société congolaise NSM. ** AEMI est détenue par le GROUPE FORREST, actionnaire majoritaire, et la SCTP.

(Voir aussi en annexe)


< Retour