Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

print

Communiqués

09.11.18 De l’eau saine pour des milliers d’écoliers de Kinshasa (Bianca Debaets)


BRUXELLES – La Secrétaire d’Etat bruxelloise en charge de la Coopération au développement Bianca Debaets a décidé d’octroyer un subside de 100.000 euros à UNICEF Belgique pour la poursuite du programme WaSH dans la ville-province de Kinshasa (RD Congo) avec laquelle la Région bruxelloise a signé un accord de coopération. Ce programme de l’UNICEF, développé en étroite collaboration avec les autorités et des ONG congolaises, a notamment pour objectif l’assainissement d’écoles primaires. La Région contribue ainsi à relever les défis mondiaux du développement durable.

Le programme WaSH prévoit une approche intégrée basée sur l’accès à l’eau potable (Water), l’assainissement et l’accès à des installations sanitaires (Sanitation), mais aussi sur la promotion de l’hygiène (Hygiene). Il s’agit d’un programme ambitieux, à l’échelle de la RD Congo, mené par l’UNICEF et ses partenaires. Concrètement, il se traduit sur le terrain par des interventions tant au niveau scolaire que communautaire, aboutissant à la labellisation d’« Ecole et village assainis » (EVA), une fois que les objectifs locaux ont été atteints et sont maintenus. Le programme est mené avec la collaboration du gouvernement congolais qui en confie la réalisation à ses différents ministres provinciaux.

Le subside accordé par la Secrétaire d’État bruxelloise à la Coopération au développement Bianca Debaets permettra à quatre nouvelles écoles de la banlieue de Kinshasa de relever le défi de devenir des Ecoles assainies grâce aux installations sanitaires qui seront construites. Des cours de promotion de la santé et de l’hygiène sont dispensés par 55 professeurs à quelque 1.000 élèves. De plus, des écoliers eux-mêmes s’impliquent activement dans la promotion des bonnes pratiques de prévention telles que le lavage des mains ou le nettoyage des toilettes, et ce notamment via le projet participatif « enfants reporters ».

« Ce programme WaSH constitue un soutien fondamental à la santé et à l’éducation », précise la Secrétaire d’État Bianca Debaets. « L’accès à l’eau potable est reconnu comme un Droit de l’Homme. Or, les écoles retenues ici présentent au départ un très mauvais environnement pour les élèves, ce qui provoque une forte prévalence de maladies liées à l’eau et un taux d’absence élevé. Le programme WasH permet dès lors de remédier à ces problèmes. Il tient compte également de l’importance de toilettes séparées pour les filles. Sans ces installations, de nombreuses adolescentes abandonnent l’école à la puberté. Une attention particulière est donc apportée à l’hygiène féminine, en particulier l’hygiène menstruelle. Comme je suis également responsable de l’égalité des chances, je suis évidemment très sensible à ce paramètre. »

La Région bruxelloise soutient depuis 2010 le programme WaSH de l’UNICEF, tout d’abord dans la banlieue de Lubumbashi (Katanga) et désormais dans la Ville-Province de Kinshasa. WasH a notamment pour objectif de réduire la mortalité et la malnutrition infantiles. En huit ans, plus de 57.000 élèves et plus de 1.200 enseignants de 100 écoles primaires ont pu en bénéficier grâce aux subsides de la Région. Les écoles sélectionnées sont situées dans des quartiers périurbains, vulnérables aux épidémies de choléra.

Via ce soutien au programme WaSH de l’UNICEF, la Secrétaire d’État bruxelloise à la Coopération au développement Bianca Debaets fait en sorte que la Région bruxelloise participe à la réalisation des objectifs du développement durable – notamment « d’ici à 2030 atteindre l’accès universel et équitable à l’eau pour tous » – tout en travaillant avec un partenaire fiable et reconnu au niveau international.

Source : communiqué de presse Bianca Debaets, 2018

< Retour