Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

Echanges bilateraux

02.03.11 L’Observateur - Coopération bilatérale RDC & Japon


14. 500 tonnes de ciment déjà arrivées au port de Matadi

La coopération entre la RDC et le Japon se porte très bien. Elle est porteuse d’une bonne nouvelle pour le secteur de construction et bâtiments de la RDC actuellement en plein essor. Dans le cadre précis de cette coopération, il est attendu en RDC ( Port de Matadi) au total 35. 900 tonnes de ciment portland en provenance du Japon. D’ores et déjà, il y a eu un premier arrivage de 4. 500 tonnes en janvier 2011 et un deuxième de 10. 000 tonnes en février 2011. Pour se rendre compte des arrivages de ce don de ciment venant du Japon, deux missions du ministère du Plan et de la Coopération internationale ont séjourné à Matadi ( Bas Congo) respectivement du 5 au 7 janvier et du 19 au 21 février.


A travers un communiqué de presse, le ministre du Plan, Olivier Kamitatu renseigne que ce ciment portland est exclusivement destiné à la vente afin de constituer « le fonds de contrepartie » pour le financement des projets de développement socio-économique. Et cela se fera ainsi conformément à l’accord de don signé en son temps entre la RDC et le japon. Par ailleurs, il est précisé que la commercialisation de ce don sera assurée à Kinshasa et dans la province du Bas Congo par les opérateurs économiques sélectionnés et agréés par le ministère du Plan.

Selon les données disponibles, le ciment offert par le japon à la RDC sera vendu sur le marché au prix de 13 dollars US. Ces arrivages de ciment sur le marché vont permettre de stabiliser le prix du ciment et la présence de ce produit stratégique sur le marché. Ce don japonais tombe bien à propos car l’offre nationale de ciment est largement déficitaire et favorise la spéculation des commerçants véreux. En cette phase de la reconstruction du pays, les chantiers en cours à Kinshasa et au Bas Congo vont se poursuivre sans relâche, à la grande satisfaction des sociétés de construction et des consommateurs du ciment. Le fruit de la vente va servir au financement des projets de développement à travers le fonds de contrepartie logé au ministère du Plan.

Après ces deux arrivages de ciment, il faut s’attendre à l’accostage d’autres bateaux dans les semaines à venir pour atteindre le seuil de 35. 900 tonnes attendues. En ce qui concerne le Japon, il ne s’agit pas d’un premier don accordé à la RDC dans la cadre de la coopération bilatérale. Au cours des années antérieures, l’Empire du Soleil Levant a accordé à la RDC des dons importants de sacs de riz et de maïs. Ces arrivages ont permis d’inonder le marché et de stabiliser les prix pour ces produits dont l’offre est parfois déficitaire. Ces sacs de riz et de maïs ont été vendus à des prix démocratiques. Les ressources générées par cette vente, conformément à l’accord de don, ont été versées dans le fonds de contrepartie géré par le ministère du Plan.

Didier Munsala B.

< Retour