Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

Echanges bilateraux

02.06.11 Les Dépêches de Brazzaville - Fonds de consolidation de la paix : un bilan satisfaisant de l'exécution des projets bénéficiaires de l'assistance allemande


L'on évalue, à ce jour, le montant total des financements engagés à 43,5 millions d'euros représentant dans l'ensemble 44 unités (projets).
Le rapport présenté le 31 mai en la salle Mulumba Lukoji du ministère du Plan était axé essentiellement sur les avancées réalisées ces six derniers mois. D'emblée, le gestionnaire du Fonds pour la consolidation


de la paix (FCP), Hans Hagen, a confirmé le progrès réalisé. « Nous avons eu des progrès remarquables pendant les six derniers mois. Pendant cette période, nous avons installé 10 nouveaux projets non prévus pour lesquels nous n'avions pas de financements. L'on est fortement avancé sur les 31 projets en cours d'exécution. Les 10 nouveaux projets représentent 7,5 millions de dollars américains. L'avancement réalisé dans les 6 mois était de l'ordre de 7 millions aussi ; 7 millions sur les 33 millions à notre disposition en ce moment », a-t-il expliqué.

L'évolution positive a été saluée à l'issue d'une réunion technique où plusieurs exposants ont pris la parole pour faire le point sur leurs secteurs respectifs. La coordinatrice administrative et sociale, Martina Ibata, a évoqué, par exemple, les activités du FCP au cours de la période sous examen. Il faut aussi citer l'intervention du coordonateur de l'est, Daniel Rolot, venue enrichir les discussions sur l'ensemble des projets actuellement exécutés à Goma. Les échanges ont permis d'épingler des contraintes. « Nous avons connu des difficultés pour les nouveaux projets. Malgré notre intention, les études de base n'ont pas pu être réalisées d'une manière satisfaisante dans le peu de temps encore à notre disposition. La situation a retardé l'approbation des projets après la sanction du comité de pilotage, et l'avis favorable du noyau des décideurs », a-t-il poursuivi.




Une autre particularité entoure aussi l'exécution des nouveaux projets. « Nous nous sommes limités sur des projets ciblés dans un seul domaine. Les projets antérieurs tournaient souvent autour de l'agriculture, les infrastructures dont les marchés et autres. Le domaine choisi était, notamment, le bâtiment car il a l'avantage d'être directement utilisé pour abriter des écoles, des centres de santé, des hangars, etc. Notre espoir est de pouvoir les réaliser dans de brefs délais », a renchéri Hans Hagen.

Le programme du Fonds vise globalement le financement des travaux de réhabilitation et de reconstruction. Devant l'état de dégradation avancé des édifices à rénover, au départ, il a été décidé d'engager des travaux de reconstruction pour plus de la moitié des cas identifiés. La grande question aujourd'hui est de pérenniser ces projets. « Nous avons toujours accordé une attention particulière à la pérennisation de tous les projets financés par le FCP, notamment en ce qui concerne la formation des promoteurs et de leurs personnels, l'utilisation des bâtiments et des institutions dont les coopératives agricoles. À l'heure actuelle, nous avons fait appel à des experts qui vont appuyer ces projets pour assurer une bonne gestion et une meilleure planification », a conclu Martina Ibata.

Laurent Essolomwa

< Retour