Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

Echanges bilateraux

09.07.11 L'Observateur - Fruit de la coopération congolo-allemande : L'UPC enrichie d'un nouveau bâtiment pour la faculté de médecine


L'Université protestante au Congo (UPC) vient de se doter du premier pavillon du bâtiment de la sa faculté de médecine mercredi 6 juillet. Etudiants de médecine, professeurs, personnel administratif et autres invités de marque ont pris rendez-vous avec ce grand événement.  

C'est un recteur tout joyeux qui s'est adressé, à cette occasion, aux uns et aux autres, pour parler de ce grand événement : l'acquisition du premier pavillon du bâtiment de la faculté de médecine, " qui marque un pas décisif " dans le développement de cette université vieille de 52 ans.

Mgr Pr Daniel Ngoy Boliya, recteur de l'UPC, s'est attardé sur l'historique de l'institution dont il préside les destinées en relevant les grandes dates ayant marqué son histoire, ponctuée par les interventions des personnages qui ont contribué à son ascension. Ainsi, parlant la naissance de la faculté de médecine, a-t-il salué l'apport du Dr Mampunza dans la réalisation de ce projet datant de 20 ans devenue réalité à ce jour.

La contribution des Allemands, par le Service des Eglises évangéliques en Allemagne pour le développement (EED) a marqué de manière particulière le mot de circonstance du recteur Daniel Ngoy Boliya, dont il a salué et remercié le courage, l'amour, le sens d'abnégation. L'apport du Bureau de liaison en Amérique du Nord, par le biais de son représentant, présent à la cérémonie, a été également souligné.

Bref, le premier pavillon du bâtiment de la faculté de médecine est le fruit d'un partenariat riche et séculaire entre l'Eglise du Christ au Congo (EEC) et l'EED.

Le numéro un de cette institution universitaire a remercié également le gouvernement allemand dont " l'assistance allemande est une preuve du sérieux du travail qui se réalise à l'UPC ". Il s'est engagé à " assurer la maintenance du nouveau bâtiment comme pour les autres bâtiments ", estimant qu' " avoir un bâtiment, c'est une chose, en assurer sa maintenance, en est une autre ".

Il a annoncé au passage le partenariat avec l'université Lipopo en Afrique du sud pour la formation en santé familiale. Par ailleurs, l'hôpital du Cinquantenaire en construction, à un jet de pierres de l'UPC est privilégié pour le stage des étudiants de l'UPC. La nouvelle a soulevé une salve d'applaudissements des étudiants.

Enseignement et recherche s'accommodent avec la tranquillité

L'ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne en RDC, Peter Blomeyer, a souligné le mariage, mieux la complicité qui existe en l'enseignement, la recherche et la paix. " L'université est un lieu d'enseignement et de recherche qui ont besoin de la tranquillité ", a-t-il fait remarquer. Hier, la RDC, jadis lieu des conflits et des guerres, aujourd'hui, on est en train de surmonter ces défis.

Le diplomate allemand n'a pas caché sa joie de voir réaliser la construction du bâtiment de l'enseignement de la médecine, dans le cadre de la coopération Eglise et université, tout en relevant le rôle joué par l'Eglise, en ce qui concerne la santé et l'enseignement.

Le représentant du Bureau de liaison en Amérique du Nord s'est appesanti sur la bonne gouvernance du comité de gestion de l'UPC …depuis 20 ans. " Le professeur Ngoy est là depuis 20 ans et depuis 20 ans, ça marche ", a-t-il déclaré, tout en soulignant le fait que tout a changé avec des finances de l'UPC qui sont maintenant assurées par les frais académiques des étudiants.

Une façon de féliciter, en passant, ceux qui tiennent les finances de l'UPC, notamment le directeur financier, Troquet Ngwala Ray Mbumba.

Le ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Léonard Mashako Mamba, qui s'est attribué des qualités de pasteur, a évoqué certains passages bibliques pour montrer l'importance de la bénédiction de Dieu sur toute œuvre humaine. "Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, ses bâtisseurs travaillent pour rien" (Psaumes 127 :1), a-t-il cité quasiment de mémoire, expliquant que "c'est Dieu qui a veillé à ce que ces travaux puissent commencer et terminer".

En remerciant la coopération allemande à travers EED, il a évoqué le 7ème verset du 7ème chapitre de Matthieu. " Merci à la coopération allemande, à travers EED. Nous vous avons cherchée, nous vous avons trouvé. Nous avons frappé à votre porte, vous nous avez ouvert la porte ". En d'autres termes, lorsque l'UPC avait cherché le financement de la construction du bâtiment, EED n'a pas hésité à accéder à la demande.

Pour cela, il a distribué des remerciements et des félicitations à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cette œuvre : le recteur pour la persévérance, l'obstination, les architectes pour la compétence dont ils ont fait montre, montrant "qu'ils n'ont pas volé leurs diplômes". Il a salué également la présence de l'OMS, estimant qu' "une faculté de médecine qui irait en dehors des normes internationales ne serait pas une faculté".

Tous les discours faits, il a échu à l'entrepreneur de remettre l'ouvrage au recteur de l'UPC. " C'est avec grand plaisir que je vous remets officiellement les clés de votre ouvrage ", a-t-il déclaré, avant que le Pr Daniel Ngoy ne les remette au secrétaire général administratif en ces termes : " M. le SGA, je vous remets, à mon tour, ces clés. L'entretien de ce bâtiment, j'y veillerai nuit et jour ".

En visitant ce bâtiment, l'assistance a découvert la richesse de deux laboratoires qui composent ce pavillon. " C'est avec beaucoup de joie que l'on peut y envoyer son enfant pour faire la médecine ", s'est extasiée une femme visitant le premier pavillon du bâtiment de la faculté de médecine qui mettra sur le marché de l'emploi, d'ici en 2016, les premiers diplômés en médecine de l'UPC.

Sans nul doute, avec la faculté de médecine et les autres ses facultés, l'UPC s'emploie à assurer "une éducation qui construit une nation".

Kléber Kungu 

(c) L'Observateur, 08.07.11

< Retour