Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

Echanges bilateraux

07.09.11 L'Avenir - Coopération britannique en Rdc : Trois Congolais bénéficient des bourses d’études Chevenning


La représentante de British Council (Centre culturel britannique) en Rd Congo, Mme Nicola Danby, a présenté hier à la presse, les lauréats congolais de la bourse d’études Chevenning (édition 2011 – 2012) ; un programme prestigieux britannique lancé depuis 1983 et permettant chaque année environ 1000 lauréats choisis dans 100 pays différents à travers le monde. Objectif, entreprendre en Grande Bratagne des études du 3ème cycle, ou encore des cours de recherche au niveau supérieur, dans un domaine de leur choix.


Et parmi les pays qui bénéficient de ce concours, figure la Rd Congo à qui le gouvernement britannique accorde chaque année deux bourses d’études Chevenning. Mais spécialement pour cette dernière édition, le ministère britannique des Affaires Etrangères a donné des bourses à trois lauréats congolais. Il s’agit du docteur Serge Emmanuel Holenn Obe-A-Ndem de la ville province de Kinshasa, Mlle Soraya Azziz Souleymane de la ville de Bukavu et M. Rogobert Musimbi Kumbo de la ville de Kiliba (Sud Kivu).

Ces deux derniers n’étant pas arrivés à Kinshasa, le lauréat de la capitale était le seul à être présenté aux journalistes. Cette petite cérémonie a eu lieu au siège de l’Ambassade de la Grande Bratagne à Kinshasa. Avant de présenter le docteur Holenn, Mme Danby avait d’abord pris soin d’informer aux professionnels des médias de la capitale, ce que c’est la bourse d’études Chevenning.

Elle a laissé entendre que ce prestigieux programme anglais d’études vise à identifier les futurs leaders pour faire partie d’un réseau à long terme de futurs amis du Royaume-Uni. Le programme assure également un contact et un suivi soutenus avec les anciens boursiers Chevenning. Après une année d’études, les boursiers sont appelés à occuper des postes de responsabilités dans leurs pays respectifs et à aider le Royaume-Uni à atteindre ses objectifs de développement à l’étranger. Pour être retenus, les candidats doivent, entre autres, avoir des compétences académiques avérées, un excellent parcours, et un bon niveau d’anglais parlé et écrit.

Après la brève présentation de la bourse, la repréntante de British Council a tout de suite présenté le lauréat Holenn qui par la suite, a pris la parole pour s’entretenir avec l’assistance sur comment il a découvert le programme Chevenning ; ce qu’il en pense ainsi que ses plans d’avenir. Ce médecin, assistant aux Cliniques universitaires de Kinshasa, l’un des initiateurs de l’Ong « S.O.S Médecins de la nuit » et membre de plusieurs organisations savantes, est à la deuxième tentative de ce concours.

M. Holen dit avoir découvert la bourse Chevenning parce qu’il aimait beaucoup lire et avait l’habitude d’acheter des journaux. Reconnaissant bien que le concours de la sélection était difficile dans toutes ses étapes, le lauréat congolais invite tous les autres congolais intelligents de postuler en vue de bénéficier également de la bourse d’études Chevenning. Car, à son avis, le potentiel humain s’avère très indispensable pour la croissance et le développement de la Rdc. Il se réjouit également d’avoir la chance d’étudier dans le système britannique. Après la brillante présentation de Serge Emmanuel Holenn, la place était laissée à une séance des questions-réponses. Et, Mme Nicola Danby comme le lauréat du jour n’ont pas manqué de mots pour satisfaire à certaines préoccupations exprimées par les hommes et femmes des médias.

Il convient ici de signaler que l’appel pour la prochaine édition de la bourse d’études Chevenning sera lancé, sauf imprévu, au mois de janvier 2012. Là, tous ceux qui désirent aller étudier pendant toute une année en Grande Bretagne pour se perfectionner peuvent souscrire à la candidature et se soumettre aux tests pour être les prochains lauréats congolais. Pour rappel, la conaissance de la langue anglaise est conditionnée.

Lepetit Baende

(c) L'Avenir, 07.09.11

< Retour