Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

Echanges bilateraux

29.09.11 L'Observateur - Le Centre Wallonie Bruxelles de Kinshasa (CWB/K)


Plus que jamais un lieu de débats et d'échanges
Les activités culturelles et autres spectacles ont repris droit de cité le mercredi 21septembre courant au Centre Wallonie Bruxelles de Kinshasa (CWB/K), avec à l'affiche le concert livré par le groupe Jazz Mobile de Kinshasa.


Dores et déjà, la veille, à l'occasion de l'annonce à la presse de la reprise et de la programmation des activités culturelles du mois en cours et d'octobre prochain au CWB/K, la déléguée du Centre Wallonie Bruxelles et de la Communauté wallonne, Kathryn Brahy, a planté le décor de la nouvelle saison culturelle qui commence. " Plus que jamais, le Centre Wallonie Bruxelles sera un lieu de débats, d'échanges et de démocratie fructueux pour le bonheur de la RDC ", a-t-elle affirmé.

Madame Brahy est également revenue sur le combat pour l'avènement d'une industrie du livre en RDC lancé depuis 2009. Un combat qu'il ne faut nullement abandonner, surtout que l'année prochaine, la République démocratique du Congo va abriter le 14ème Sommet de la Francophonie, estime-t-on. Dans la foulée, la déléguée du Centre Wallonie Bruxelles et de la Communauté wallonne a plaidé pour la détaxation du livre et des intrants concourant dans sa fabrication. Avant d'indiquer que dans la perspective de la programmation des activités culturelles du mois en cours, il y aura de la peinture, de la musique, du théâtre, du cinéma et évidemment de la littérature...

Bonne nouvelle pour les adeptes du septième art. Le CWB/K a promis cette fois-ci d'appuyer, certes de façon modeste, non seulement des jeunes cinéastes congolais, mais également des institutions de l'enseignement supérieur et centres qui organisent une section cinéma.

Pour matérialiser cet engagement dénotant de sa politique du soutien et de l'émergence du septième congolais, le CWB/K a remis aux institutions et centre comportant une section cinéma, un lot des livres sur cette discipline artistique et sur les pratiques de la publicité à la télévision. Parmi les bénéficiaires, il y a notamment l'Institut national des arts (INA), l'Institut des Beaux arts (ABA), l'Institut congolais de l'audiovisuel (ICA), l'Institut facultaire des sciences d'information et de communication (IFASIC), l'Université catholique du Congo ainsi que d'autres centres privés. C'était en présence du réalisateur congolais, Djo Tunda wa Munga, qui séjourne dans la capitale congolaise à l'occasion de la sortie de son dernier film " Viva Riva " à Kinshasa après la grande première à Bruxelles.

En fait le concert du 21 septembre courant qui a lancé les activités culturelles au CWB/K, est un hommage rendu à l'un des grands guitaristes congolais, François Mantuila, un an après son décès. Guitariste de renom, François Mantuila, a fait la grande partie de sa carrière musicale à l'étranger, notamment aux Etats-Unis et en Europe, où il a participé dans plusieurs concerts de jazz.

Heureusement pour lui, à Kinshasa, entre deux avions, il a pu former quelques jeunes regroupé au sein du groupe Jazz Mobile de Kinshasa. Ce groupe de sept jeunes dont une fille, a décidé de perpétuer sa mémoire en créant Jazz Mobile de Kinshasa. Dirigé par Lionel Kizaba, le neveu de l'illustre disparu, cet ensemble fait le jazz enrichi par diverses sonorités puisées dans le folklore congolais.

Le deuxième concert organisé dans le cadre de la programmation du mois de septembre courant, est celui livré par le groupe New Concept Music, le jeudi dernier au CWB/K. la prochaine soirée musicale est prévue ce vendredi 30 septembre au CWB/K, avec à l'affiche, le groupe Mam'Africa et les Bantous. Mam'Africa, plébiscitée artiste espoir Wallonie-Bruxelles en 2010 et les Bantous mettent ensemble leur talent pour proposer aux mélomanes des rythmes métissés : afro-cubain, RNB, Rumba et autre folk. Le tout au service d'une belle et puissante voix.

Outre la musique, le théâtre était également à l'honneur sur les planches du CWB/K le vendredi 23 septembre avec à l'affiche la pièce " Papier d'identité ", texte de Kaps Kapambu, mise en scène de Romain Ndomba et interprété par La Césaré.

La pièce présentée par la jeune troupe, pose la problématique de la nationalité. Le fait d'avoir une carté d'identité, prouve-t-elle vraiment la nationalité d'une personne, questionne la pièce. Le vendredi 28 septembre prochain, c'est le tour de la compagnie Théâtre des Hirondelles de monter sur la scène du CWB/K dans " La cage ". Texte d'Yves Carchon, dans une mise en scène de Patience Fayulu. Comme le titre indique, c'est l'histoire d'une personne emprisonnée par une oligarchie liberticide qui est mise en exergue.

L'autre rendez-vous à noter, c'est la projection du film " Mavambu " réalisé par Rosine Mfetgo Mbkam et Mirko Dragolioub Popovitch, le vendredi 29 septembre prochain au CWB/K, ce documentaire de 26 minutes est consacré sur le leader de la nouvelle génération des sculpteurs congolais, à savoir, Freddy Tsimba. " Mavumba " est produit par Africalia Belgique en partenariat avec la structure congolaise Kabola films et Ti Suka.

Dovin Ntelolo Diasonga 


< Retour