Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

Echanges bilateraux

15.10.11 Le Potentiel - La Coopération technique allemande renforce les capacités de la police scientifique


Dans le cadre de l’appui à la réforme de la Police nationale congolaise et dans le but de combattre l’impunité, l’EUPOL RD Congo et la GIZ ont assuré la formation de formateurs à dix experts du laboratoire de la police technique et scientifique (unité de la PNC) en matière d’investigation.


Dix experts du laboratoire de la police technique et scientifique de la PNC ont bénéficié, dernièrement à Kinshasa, d’une formation de formateurs en matière d’investigation technique.

Organisée avec l’appui de la Mission de police de l’Union européenne, EUPOL RD Congo, et de la GIZ, membre de la Coopération allemande, sur financement du ministère allemand des Affaires étrangères, cette formation qui s’est étendue sur deux semaines était essentiellement basée sur la lutte contre les violences sexuelles. C’est du moins ce qui ressort d’un communiqué de presse de l’Union européenne, EUPOL RD Congo, parvenu à la rédaction du journal Le Potentiel.

Dans l’esprit des organisateurs, cette formation s’inscrit dans un cadre plus vaste de l’appui à la réforme et au renforcement des capacités de la Police nationale congolaise, en particulier dans le domaine de la lutte contre l’impunité et les violences sexuelles en République démocratique du Congo, en général.

A l’issue de cette mise à niveau, ces experts du laboratoire seront capables de sensibiliser et de former à leur tour, les agents et officiers de la police dans les domaines suivants : rudiments de l’enquête technique, protection des traces et indices ainsi qu’aux méthodes de gestion des scènes de crimes des violences sexuelles, précise la source. Avant de noter que les méthodes de travail de la police judiciaire moderne exigent un recours systématique aux techniciens des scènes de crimes en charge des prélèvements de traces et indices pour les infractions les plus graves. Illustration : les crimes de sang, les crimes de masse, les crimes sexuels.

Le renforcement opérationnel des services d’enquêtes en matière d’investigation technique contribue à doter ceux-ci de policiers mieux formés et polyvalents. Il encourage également la mise en œuvre de ces nouvelles méthodes de travail, contribuant ainsi à consolider les moyens d’investigation judiciaire.

A.T.

(c) Le Potentiel, 15.10.11

< Retour