Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

Echanges bilateraux

22.11.11 Le Soft - Le Japon s'intéresse à la modernisation de l'outil didactique à l'INPP

L'INPP a signé à ce jour au moins 5 protocoles de partenariat dans le cadre de la coopération bilatérale avec la Belgique, le Japon, l'Italie, la Corée du Sud et la France, Etat des lieux. Parmi les partenariats déjà en place avec, celui avec l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) semble très actif.

Le gouvernement japonais, via la JICA, veut moderniser cet établissement public, notamment dans le cadre de l'aide financière non remboursable , en le dotant d'équipements de nouvelle technologie pour la formation de la jeunesse. C'est dans ce cadre que des équipements ultramodernes, comme matériel didactique pour les filières froid et climatisation, électricité, mécanique générale et informatique, sont attendus à Kinshasa dans les prochains jours. Le directeur général de l'Institut national de préparation professionnelle (INPP), Maurice Tshikuya Kayembe, confirme cette information. Ces équipements, précise-t-il, seront fournis par une firme allemande qu'il a visitée récemment en Allemagne, en compagnie du directeur technique de l'INPP, Paul Nkongolo. Composés de bancs d'essais et de simulateurs de haute technologie, ces équipements, qui sont transparents, permettront aux stagiaires de bien observer, de l'extérieur, le bon fonctionnement des engins. Ils pourront également simuler des pannes et les réparer. Ces équipements ne sont pas uniquement destinés à l'INPP/Kinshasa. Ils vont être également dispatchés à Goma, Bukavu et Matadi. Outre la coopération japonaise, l'INPP bénéficie de l'assistance de l'Agence française de développement (AFD) en R-dC. Qui a présenté dernièrement au ministre de l'Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale, Simon Bulupiy Galati, un projet de coopération entre les deux institutions. Pour le chef du projet d'appui à la formation professionnelle de l'AFD, Quentin Lebegue, son organisme entend contribuer au renforcement des capacités en matière de formation professionnelle et de gestion ainsi qu'à l'amélioration de la qualité des ressources humaines.

FORMATION DE QUALITÉ.

Dans ce contexte, l'INPP doit se doter d'un personnel compétent pour répondre aux besoins des entreprises locales et de sa gestion en matière de renforcement des capacités et de formation professionnelle. Il devra aussi s'adapter aux nouveaux modes de gestion en ce qui concerne notamment l'informatisation du service financier, Le directeur de l'AFD/R-dC, Christian Yoka, insiste sur l'importance du renforcement des capacités et de la formation professionnelle à l'INPP. Qui bénéficiera de l'expertise d'un personnel français dans le cadre de cette coopération. Le partenariat entre les deux institutions a débuté en 2009. Et le dossier INPP par le conseil d'administration de l'AFD a été adopté en septembre 2011. La coopération INPP-AFD permet d'assurer une formation de qualité mais aussi d'apporter une pierre importante à la reconstruction du pays en mettant sur le marché de l'emploi une main-d'oeuvre qualifiée. Pour rappel, l'AFD a apporté son assistance à l'INPP dans l'élaboration d'un plan d'action visant l'amélioration de ses performances en montant et développant des stratégies qui permettent de répondre positivement aux besoins des entreprises r-dcongolaises. Après un audit à l'issue duquel un diagnostic complet a été fait sur les plans organisationnel, fonctionnel et financier. On notera également que l'INPP entend organiser les filières énergies renouvelables pour la résolution des problèmes énergétiques surtout en milieux rural et périurbain grâce à la coopération italienne. L'École nationale de préparation professionnelle (ÉNAJP) d'Italie va doter l'INPP des capacités de former une main-d'oeuvre de qualité.

Alain Diavita

< Retour