Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

Echanges bilateraux

22.11.11 Le Soft - La R-dC et l'UNFPA conviennent des axes prioritaires pour 2013-201


La R-dC et l'UNFPA ont bouclé leurs concertations sur les axes stratégiques du 4è programme commun de coopération 2013-2017. Il va falloir mobiliser les moyens, définir les cadres de résultats, créer une banque de données et mettre en place des mécanismes de coordination. Pour la réussite de ce 4è programme de coopération entre la R-dC et le Fonds des Nations Unies pour la population, l'atelier de concertation qui s'est tenu au centre catholique Nganda à Kintambo, l'atelier de concertation sur les axes stratégiques a fait des recommandations. Il s'agit de favoriser l'accès des jeunes, des hommes et des femmes aux services de planification et de prévention du VIH dans les zones de santé d'intervention du programme, y compris dans les situations de crises humanitaires, mais aussi d'assurer les services de qualité de accouchements assistés par un personnel qualifié et les soins gynéco-obstétriques et néonatals d'urgence dans les zones d'intervention du programme, y compris dans des situations de crises humanitaires.

STRATÉGIES.

Dans ce cadre, plusieurs stratégies d'intervention ont été retenues. Notamment le renforcement des capacités de partenariat avec les acteurs au développement pour l'appui technique et financier à la santé maternelle ; le renforcement des mécanismes de référence et contre référence des urgences obstétricales. Il est aussi retenu comme stratégies, le renforcement des capacités des ressources humaines pour la santé maternelle, la sécurisation des produits et équipements de la santé de la reproduction ainsi que le renforcement de la participation communautaire.

En ce qui concerne le suivi et l'évaluation, l'atelier des experts a retenu des éléments clés. Par exemple, la mise en place d'une unité de suivi, la synergie entre unités de suivi et parties prenantes. Il s'agit aussi de mobiliser les moyens, définir les cadres de résultats, créer une banque de données ainsi que mettre en place des mécanismes de coordination. Cependant, pour mieux assurer cet accompagnement du 4è programme commun de coopération, les experts recommandent l'élaboration d'un cadre de suivi du programme et d'une matrice de suivi, la définition des mécanismes de collecte d'analyse ainsi qu'une réflexion sur un environnement permettant de communiquer. Ce processus avec le Fonds des Nations Unies pour la population rentre dans le cadre d'un processus de formulation et de simplification des programmes des agences du système des Nations Unies. Il requiert trois composantes: la santé de la reproduction, la promotion du genre ainsi que la population et le développement. Comme particularité, par rapport aux programmes précédents, le 4è programme réduit les produits car le gouvernement veut concentrer les intérêts des partenaires afin d'avoir un impact des actions menées.

Alain Diavita

< Retour