Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

Echanges bilateraux

06.01.12 La Tempête des Tropiques - Coopération RDC-France : L’agression de Kengo et le dossier RFI évoqués hier à Paris par les ministres Henri Raincourt et Raymond Tshibanda



Raymond Tshibanda a notamment discuté avec le ministre français de la Coopération Henri de Raincourt de l’agression de Léon Kengo à Paris.
Le ministre français de la Coopération Henri de Raincourt a souligné hier jeudi 5 janvier l’attachement de son pays à la liberté de la presse. C’est ce qu’a fait savoir Romain Nadal, porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères. L’homme s’exprimait à l’issue de la rencontre entre- l’homme d’Etat français et son homologue congolais Raymond Tshibanda N’tunga Mulongo à Paris.
Romain Nadal a aussi indiqué qu’à la suite de la récente agression à Paris du président du Sénat congolais, Léon Kengo Wa Dondo, Henri de Raincourt “avait exprimé (les) regrets” de la France et “confirmé au ministre congolais qu’une enquête était en cours et que tout était mis en oeuvre pour que les responsables de l’attaque soient identifiés et jugés”.
De Raincourt a également souligné que la RD Congo fait partie des 14 pays prioritaires de l’aide publique au développement de la France.

RFI victime collatérale des élections
Au cours de cet entretien, les deux hommes ont évoqué la situation de Radio France International (RFI) en République démocratique du Congo.
Rappelons que le gouvernement congolais a coupé le signal de RFI pour protester contre son traitement de la situation post-électorale dans le pays. Le ministre de la Communications et des Médias Lambert Mende, initiateur de cette décision avait martelé le dimanche 1er janvier dernier qu”Une masure conservatoire a été prise jusque mardi parce que le gouvernement n’a pas du tout apprécié la façon dont RFI essaie de banaliser la pantalonnade anti-constitutionnelle de monsieur Tshisekedi”.
Selon M. Mende, par ailleurs porte-parole du gouvernement, le signai de RFI a été coupé suite à un sujet “juxtaposant les voeux de notre président avec les voeux de ce qu’elle appelle l’autre président”. Selon lui “Il y a comme une volonté délibérée de créer une situation confuse qui peut nous entraîner dans des affrontements entre Congolais”.
“Je n’ai pas qualité pour prendre une décision définitive, seul le CSAC (Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication) peut le faire”, a encore dit le ministre, soulignant qu’un dossier sera déposé à cette instance de régulation des médias “qui va discuter avec RFI et prendre une décision”.

Fréquence du Congo-Brazza 93.2 MHZ
Malgré la coupure du signal de RFI à Kinshasa (105MO MHZ), les Kinois astucieux ont déjà trouvé la parade. Ils suivent RFI sur la fréquence du Congo-Brazzaville 93.2 Méga hertz (M HZ). Cette fréquence de Brazzaville arrose tous les quatre coins de la ville - province de Kinshasa. Les auditeurs de Kinshasa de cette radio mondiale en sont donc consolés.
Le signal de cette radio avait déjà té irrégulièrement coupé avant a prestation de serment de Tshisekedi prévue le 23 décembre au stade des Martyrs, le pouvoir lui reprochant d’avoir donné les “itinéraires” du lieu de rendez-vous.
Joseph Kabila a été proclamé réélu avec officiellement avec 48,95% des suffrages malgré d’importants dysfonctionnements et cas de fraudes dénoncés par des observateurs. Une réélection contestée par l’opposant Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, qui s’est lui- même autoproclamé “Président élu”.

< Retour