Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

Echanges bilateraux

17.05.12 L’Avenir - Ambassadeur de la Russie en Rdc : Klimenko honore les Anciens Combattants congolais


Ambassadeur de la Russie en Rdc : Klimenko honore les Anciens Combattants congolais

Le 9 mai dernier, à l’occasion du 67è anniversaire de la victoire des armées alliées sur celle de l’Allemagne nazie, l’Ambassadeur de la Fédération de la Russie en Rdc, M. Anatoly Klimenko a adressé un message de félicitations aux Anciens Combattants congolais.

Dans ce message, il écrivait entre autre ceci : « Les Congolais ont été parmi les six nations africaines à avoir participé à cette guerre en tant que membres de la coalition antihitlérienne et ont fait couler leur sang pour combattre l’injustice, rétablir la paix et la stabilité moniales ». « Vous n’êtes plus nombreux. A peine 11 Anciens Combattants de la Seconde Guerre Mondiale à Kinshasa. Vous faites la fierté pour la Nation congolaise ». « Tout en vous souhaitant une bonne fête de la Victoire, je vous félicite, chers Anciens Combattants avec notre fête commune et je vous présente mes vœux de santé, de longévité et de prospérité ».

Les Anciens Combattants congolais à l’Ambassade de Russie

Hier mardi 15 mai, l’Ambassadeur Klimenko a animé un point de presse qui comportait plusieurs sujets. L’ambiance dans la salle était inaccoutumée dans la mesure où, à part les journalistes, on notait la présence de ces 11 Anciens Combattants congolais que l’Ambassadeur avait invités. Car, l’un des sujets était bien la Victoire des Alliés sur les Allemands nazis. On a dû projeter des images montrant le défilé des troupes russes à Moscou le 9 mai dernier sur la Place Rouge. Sur les murs, on pouvait admirer l’exposition des photos des Anciens Combattants congolais lors de cette guerre meurtrière à l’issue de laquelle plus de 30 millions de Russes ont perdu la vie.

L’un d’eux s’est exprimé en lingala en rendant hommage à leurs collègues décédés. Car, à l’en croire, ils étaient au front environ 25.000 mais plus d’un millier n’était pas revenu. Cette exposition des photos est nécessaire, a dit l’Ambassadeur, car elle a pour rôle de rétablir la vérité historique. Paraphrasant son ministre des Affaires étrangères, M. Serguëi Lavrov, il a fustigé le fait que « les origines de la Seconde Guerre Mondiales sont entachées de mensonges, de considérations conjoncturelles, d’intérêts égoïstes et du désir de certains pays de se disculper de leur comportement honteux à la veille de la guerre et de résoudre leurs problèmes actuels aux dépens d’autrui. »

Les rapports russo-congolais au beau fixe

M. Klimenko a aussi parlé de l’investiture du président Poutine le 7 mai dernier. Ce dernier, dira-t-il, a signé une série de décrets relatifs à l’amélioration de la vie sociale, à la réforme de l’armée, … Parlant des relations bilatérales russo-congolaises, le diplomate russe a indiqué qu’elles sont excellentes. Une des preuves palpables : dès l’entrée en fonction des ministres du nouveau gouvernement de Matata, il a rendu visite à deux d’entre eux, à savoir M. Félix Kabange Numbi de la Santé publique et M. Bonaventure Chelo Lotsima de l’Enseignement Supérieur et Universitaire et recherche scientifique. Avec le premier, il a parlé de la coopération bilatérale en matière de santé, notamment avec l’arrivée imminente des médecins russes en Rdc. Avec le second, il a parlé de la coopération avec le jumelage de l’Université Patrice Lumumba avec les trois universités publiques, notamment celle de Kinshasa (Unikin), de Lubumbashi (Unilu) et de Kisangani (Unikis). Sur le plan du sport, M. Klimenko a félicité le Tp Mazembe Englebert à la suite de sa qualification à la phase de poule de la Ligue des champions et lui souhaite bonne chance afin qu’il remporte pour la troisième fois le trophée continental.

Il a également parlé de l’équipe nationale congolaise de taekwondo qui a participé à Moscou à la Coupe du monde de cette discipline. Un dirigeant de la Fédération en a parlé en long et en large. On retient de son exposé que c’est pour la 4è fois depuis 2008 que le taekwondo congolais participe au jumelage avec le taekwondo russe.

Enfin, le conseiller politique de l’Ambassade a brossé brièvement, à l’intention des journalistes, la position de la Russie sur les problèmes internationaux de l’heure tels que la guerre de Syrie, la politique nucléaire de l’Iran, le sommet G 8, etc.

D.L.

Le 9 mai dernier, à l’occasion du 67è anniversaire de la victoire des armées alliées sur celle de l’Allemagne nazie, l’Ambassadeur de la Fédération de la Russie en Rdc, M. Anatoly Klimenko a adressé un message de félicitations aux Anciens Combattants congolais.

Dans ce message, il écrivait entre autre ceci : « Les Congolais ont été parmi les six nations africaines à avoir participé à cette guerre en tant que membres de la coalition antihitlérienne et ont fait couler leur sang pour combattre l’injustice, rétablir la paix et la stabilité moniales ». « Vous n’êtes plus nombreux. A peine 11 Anciens Combattants de la Seconde Guerre Mondiale à Kinshasa. Vous faites la fierté pour la Nation congolaise ». « Tout en vous souhaitant une bonne fête de la Victoire, je vous félicite, chers Anciens Combattants avec notre fête commune et je vous présente mes vœux de santé, de longévité et de prospérité ».

Les Anciens Combattants congolais à l’Ambassade de Russie

Hier mardi 15 mai, l’Ambassadeur Klimenko a animé un point de presse qui comportait plusieurs sujets. L’ambiance dans la salle était inaccoutumée dans la mesure où, à part les journalistes, on notait la présence de ces 11 Anciens Combattants congolais que l’Ambassadeur avait invités. Car, l’un des sujets était bien la Victoire des Alliés sur les Allemands nazis. On a dû projeter des images montrant le défilé des troupes russes à Moscou le 9 mai dernier sur la Place Rouge. Sur les murs, on pouvait admirer l’exposition des photos des Anciens Combattants congolais lors de cette guerre meurtrière à l’issue de laquelle plus de 30 millions de Russes ont perdu la vie.

L’un d’eux s’est exprimé en lingala en rendant hommage à leurs collègues décédés. Car, à l’en croire, ils étaient au front environ 25.000 mais plus d’un millier n’était pas revenu. Cette exposition des photos est nécessaire, a dit l’Ambassadeur, car elle a pour rôle de rétablir la vérité historique. Paraphrasant son ministre des Affaires étrangères, M. Serguëi Lavrov, il a fustigé le fait que « les origines de la Seconde Guerre Mondiales sont entachées de mensonges, de considérations conjoncturelles, d’intérêts égoïstes et du désir de certains pays de se disculper de leur comportement honteux à la veille de la guerre et de résoudre leurs problèmes actuels aux dépens d’autrui. »

Les rapports russo-congolais au beau fixe

M. Klimenko a aussi parlé de l’investiture du président Poutine le 7 mai dernier. Ce dernier, dira-t-il, a signé une série de décrets relatifs à l’amélioration de la vie sociale, à la réforme de l’armée, … Parlant des relations bilatérales russo-congolaises, le diplomate russe a indiqué qu’elles sont excellentes. Une des preuves palpables : dès l’entrée en fonction des ministres du nouveau gouvernement de Matata, il a rendu visite à deux d’entre eux, à savoir M. Félix Kabange Numbi de la Santé publique et M. Bonaventure Chelo Lotsima de l’Enseignement Supérieur et Universitaire et recherche scientifique. Avec le premier, il a parlé de la coopération bilatérale en matière de santé, notamment avec l’arrivée imminente des médecins russes en Rdc. Avec le second, il a parlé de la coopération avec le jumelage de l’Université Patrice Lumumba avec les trois universités publiques, notamment celle de Kinshasa (Unikin), de Lubumbashi (Unilu) et de Kisangani (Unikis). Sur le plan du sport, M. Klimenko a félicité le Tp Mazembe Englebert à la suite de sa qualification à la phase de poule de la Ligue des champions et lui souhaite bonne chance afin qu’il remporte pour la troisième fois le trophée continental.

Il a également parlé de l’équipe nationale congolaise de taekwondo qui a participé à Moscou à la Coupe du monde de cette discipline. Un dirigeant de la Fédération en a parlé en long et en large. On retient de son exposé que c’est pour la 4è fois depuis 2008 que le taekwondo congolais participe au jumelage avec le taekwondo russe.

Enfin, le conseiller politique de l’Ambassade a brossé brièvement, à l’intention des journalistes, la position de la Russie sur les problèmes internationaux de l’heure tels que la guerre de Syrie, la politique nucléaire de l’Iran, le sommet G 8, etc.

D.L.

 

< Retour