Congoforum Congoforum


News
Analyse et réflexion
Coopération
Economie
Fiche du Congo
Fiche de la Belgique
Développement
Interviews
Liens

Echanges bilateraux

15.11.07 Devise scoute: Pourquoi remettre au lendemain ce qu'on peut faire le jour même ! (D. Weerts)

La situation politique est bloquée… C’est pas un scoop ! On peut bien entendu se perdre en conjectures pour déterminer les responsabilités qui ont mené à ce blocus politique.
Le jeu de ping-pong à cet effet pourrait en faire rougir Jean-Michel Saive ! En attendant, ce sont évidemment les plus démunis qui trinquent en premier lieu.

 




Faire son plein d’essence oblige, désormais, les ménages à faire des choix drastiques dans leurs dépenses. C’est un comble pour un pays comme la Belgique et un drôle d’exemple pour les pays du Sud qui sont ses partenaires. Je rappelle que la Belgique s’est engagée lors de l’Assemblée générale des Nations Unies en 2000 à participer au grand programme mondial de lutte contre la pauvreté d’ici 2015… Et qui se trouvent aussi pénalisées par le blocage politique. Les ONG de développement qui doivent, dès 2008, mettre en œuvre leurs nouvelles programmations. Or, sans budget 2008, la Direction générale de la Coopération au Développement par la voix de la Ministre de tutelle, Sabine Laruelle, a annoncé qu’elle ne pourrait faire les versements faute d’un budget adopté au Parlement ! C’est un comble ! Allons-nous accepter de pénaliser les partenaires du Sud de ces acteurs incontournables de la Coopération au Développement en les empêchant de bénéficier des fonds qui leur sont octroyés pour lutter contre la pauvreté. Nos Ministres ont-ils la mémoire si courte ?...
 
Exprimer son adhésion au fameux Pacte de concorde belge ne doit-il pas passer par de l’audace et une certaine humilité {{en avançant tous les scrutins à juin 2008}} ? Il est temps de retrouver la valeur première de l’engagement politique : renforcer la cohésion sociale. Oh, je sais que nos constitutionnalistes chevronnés me diront qu’il n’est pas possible de faire tomber les Gouvernements des entités fédérées… La crise n’est-elle pas assez aigüe pour que nous ne fassions preuve de créativité mais surtout de courage politique. Enterrons cette année 2007 désastreuse sur le plan politique en formant, jusqu’aux prochains scrutins, un Gouvernement d’union nationale. Tournons-nous vers l’avenir ! Que 2008 soit, dans cette perspective, l’année de tous les dangers, sans doute. Mais, pour www.100000weerts.be, c’est le prix à payer pour retrouver la confiance des citoyens, tellement écornée – et je suis gentil - aujourd’hui !

< Retour