Goma: le directeur de la prison centrale Munzenze sollicite le désengorgement de cette maison carcérale (CongoForum)

GOMA – Le directeur de la prison centrale Munzenze sollicite le désengorgement de cette maison carcérale de la ville de Goma. Selon Patrick Mukendi, cette prison a largement dépassé le nombre normal de détenus qui devrait être là.

Conçue pour une capacité d’accueil de 300 détenus, la prison en compte environ 2.600. Le plaidoyer du directeur Mukendi a été soutenu par plusieurs organisations humanitaires, parmi lesquelles la Monusco et des organisations de défense des droits humains.

La surpopulationcarcérale, avec toutes les conséquences connues comme l’étouffement des murs ou le risque d’une évasion massive des pensionnaires, constitue « une bombe à retardement si rien n’est fait par les autorités compétentes », a averti le directeur de la prison Munzenze.

Eu égard à cette démographie carcérale, Patrick Mukendi, plaide pour un désengorgement urgent pour éviter les décès en cascade des détenus par suffocation. Ce responsable n’exclut pas non plus une probable évasion massive des détenus.

Monsieur Mukendi sollicite l’implication des autorités pour prévenir le pire : « Le ministre provincial de la Justice (Nord-Kivu) est passé la semaine dernière à la prison de Goma. La plus grande question que nous lui avions posée, c’est celle sur la surpopulation carcérale pour qu’on puisse désengorger la prison centrale de Goma. »
Au-delà de la surpopulation dans cette prison certains détenus meurent de faim et d’autres par des maladies hydriques.

© CongoForum – Paulin Munyagala, 08.10.19

Image: la prison de Munzenze
Source: Bwiza

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.