La société civile attend des réformes du système électoral en RDC (CongoForum)

KINSHASA – La société civile congolaise réfléchit déjà sur les prochaines élections présidentielles, prévues en 2023. Les ONG souhaitent des réformes du système électoral pour ne plus connaître les difficultés et contestations observées lors des élections de fin 2018, relate Radio France Internationale.

Pendant quatre jours le Consortium des missions nationales d’observation électorale s’est réuni à Kinshasa pour débattre du dossier électoral. La société civile espère que les parlementaires se montreront prêts à suivre leurs propositions.

Les missions d’observation électorale de l’Église catholique, celles de l’Église protestante et d’autres structures veulent que la commission électorale (CENI) devienne entièrement dépolitisée et animée par des membres exclusivement issus de la société civile.

Maître Patrick Ntambwe, coordonnateur de la Synergie des missions d’observation citoyenne des élections (SYMOCEL): « Les membres de la commission électorale peuvent être portés par les partis politiques, mais ils ne peuvent pas être membres des partis politiques ». Selon Ntambwe il faut éviter que les membres de la CENI se sentent redevables vis-à-vis des composantes qui les ont désignés.

Toujours selon la société civile il faut créer une chambre disciplinaire spéciale pour sanctionner les juges de la Cour constitutionnelle en cas de déni de justice et violation flagrante du procès équitable lors des contentieux électoraux. « Cela donnerait plus de garanties aux partis qui s’engagent dans un processus », explique Patrick  Ntambwe. Selon lui les juges doivent respecter la loi. Quand il faut faire un recours à la justice dans le cadre du contentieux électoral, on a besoin d’un mécanisme qui permet de sanctionner un juge qui ne fait pas bien son travail, pense la société civile.

La liste des propositions est longue, signale RFI. Cette liste sera transmise à la Présidence, au gouvernement et à plusieurs autres institutions.

© CongoForum, 14.09.20

Image : Patrick Ntambwe (Symocel)

Source : Election-net

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.