Enseignement de base : le cardinal Ambongo propose le retour de la prise en charge des enseignants par les parents (CongoForum)

KINSHASA – Le cardinal Fridolin Ambongo proposer de rétablir la prise en charge des enseignants par les parents (CongoForum). Il constate que le gouvernement congolais n’est pas en mesure d’honorer ses engagements dans le cadre de la gratuité de l’enseignement de base, écrit Forum des As.

« L’Eglise ne peut pas interdire aux parents de financer les études de leurs enfants”, a dit le cardinal. « Ce n’est pas l’Eglise qui a demandé aux enseignants d’aller en grève”.

Dans la plupart des écoles conventionnées catholiques les parents ont recommencé à contribuer pour la prise en charge des enseignants, notamment à Kinshasa. Pour cette année scolaire on demande aux parents de payer 200 à 250 dollars, constate Forum des As. Ces sommes auraient été fixées de commun accord avec les gestionnaires des écoles concernées.

Changement de position

Initialement l’Eglise catholique avait condamné la prise en charge des enseignants par les parents. Mais maintenant le cardinal Ambongo fait le constat que l’état ne réussit pas à assurer la gratuité de l’enseignement de base dans tous les établissements publics.

Selon des sources proches de la Coordination nationale des écoles conventionnées catholique, l’absence de la prise en charge par les parents n’est pas compensée par l’État pour toute une partie des enseignants. « Bien pire, en milieu rural, les enseignants ont vu le maigre salaire prévu par la loi majoré de 25 dollars, contre 120 pour ceux des grandes villes ».

Beaucoup de grèves

Depuis le début de l’année scolaire on a vu assez de grèves d’enseignants qui exigent d’être pris en charge sur les listings de paie. Plus de 100.000 d’entre eux attendent d’être payés par l’État, croit savoir Forum des As. Le cardinal Ambongo se montre indigné. Il veut que l’état prenne ses responsabilités.

© CongoForum, 23.11.20

Image : mgr. Fridolin Ambongo

Source : Tertio / KerkNet

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.