Province du Sud-Kivu: après la destitution de Ngwabidje, c’est le vice-gouverneur Marc Malango qui assure désormais l’intérim (CongoForum)

BUKAVU – Alors que la question de la déchéance du gouverneur du Sud-Kivu et tout son gouvernement ait été évoquée par le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur et après qu’il ait pris acte de la décision de la plénière de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu au cours du conseil des ministres du week-end dernier, Marc Malango, le Vice-Gouverneur du Sud-Kivu a reçu ce  lundi 6 décembre 2021 les honneurs de la Police Nationale Congolaise en qualité de Gouverneur intérimaire de la province du Sud-Kivu.

Marc Malango a agi ainsi pendant que Théo Ngwabidje, en allant à Kinshasa, a laissé l’intérim au Ministre Provincial de l’Intérieur.

Dans une correspondance adressée au Ministre Provincial de l’intérieur, Marc Malango rappelle au Ministre de l’Intérieur qu’étant donné qu’il n’est plus parti à Kinshasa « pour d’autres raisons » , l’intérim du Gouverneur lui revient “de jure”. Théo Ngwabidje avait justifié sa décision de désigner le Ministre Provincial de l’i-Intérieur par le fait que lui et son Vice-gouverneur étaient invités à Kinshasa pour des raisons de service.

Selon certaines sources le passeport de service que détenait jusque là Théo Ngwabidge lui aurait été ravi par les services de sécurité à l’aéroport de N’Djili, conformément aux ordres qu’ils auraient reçu de leurs hiérarchies. Theo Ngwabidge serait ainsi interdit formellement de quitter Kinshasa. Selon nos sources, il sera auditionné sous PV au service de renseignement militaire national.

© CongoForum – Paulin Munyagala, 06.12.21

Image – source: presse congolaise

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.