Nord-Kivu: un groupe armé tente de discréditer les forces ougandaises en RDC (CongoForum)

GOMA – Utilisant le camouflage et des uniformes similaires à ceux de l’UPDF, un groupe armé tente de discréditer cette force engagée dans des opérations conjointes en RDC, en faisant croire à la population que l’armée ougandaise se retourne contre les Congolais sur leur propre territoire.

Un communiqué du 10 janvier dernier, signé par les officiers Kasonga Cibangu  Léon-Richard, porte-parole des forces armées de la RDC, et Flavia Byekwaso  de la Force de défense ougandaise, explique à l’opinion publique que les deux armées disposent d’ informations fiables sur la présence dans la région des éléments appartenant à un groupe armé avec des plans sinistres pour discréditer les performances réalisées par les forces conjointes dans les actions contre les rebelles de l’ADF.

A en croire ce communiqué, ces criminels organisés en groupe armé voudraient salir la bonne réputation de l’UPDF et des FARDC en vue de créer les doutes au sein de la population de l’Est de la RDC. Les personnes en question utiliseraient des uniformes militaires similaires à ceux de l’armée ougandaise pour commettre des atrocités et massacres en se faisant passer pour des militaires ougandais, dans le but de faire croire à la population que l’armée ougandaise s’est retournée contre elle et ainsi attirer les foudres des congolais sur l’armée ougandaise.

Les Forces Armées de la RDC disent ainsi alerter le public quant à la planification des attentats et actes de sabotage par ces criminels, et appellent les habitants de la partie Est du pays à une vigilance soutenue.

Lancées depuis le 30 novembre 2021, les opérations conjointe dénommées « SUJAA » ont connues le déploiement de près de 1.700 hommes de l’UPDF sur le sol RD Congolais, principalement dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri, deux provinces de l’Est de la RDC en proie à une insécurité grandissante et sous régime d’état de siège.

Notons que depuis le début de ces opérations dans la région, les incursions des rebelles de l’ADF dans des villages en vue de massacrer la population ont sensiblement baissé et plusieurs bastions de l’ennemi ont été détruits dans les profondeurs de Beni et de l’Ituri. Les deux forces armées disent rassurer la population quant à leur détermination pour mettre fin à l’aventure des rebelles ADF dans la région.

© CongoForum – Paulin Munyagala, 11.01.22

Image – source: presse congolaise

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.