Economie

25 010 19 Gresea Cobalt, l’arme stratégique du Congo

No image found

Elle est tenace la dépendance à l’automobile, l’« automanie » si vous voulez. Nous vivons un moment critique. La planète et une bonne partie de ses êtres vivants cherchent à se libérer des pressions matérielles. Mais les exigences des constructeurs d’autos ne changent pas : vendre. Pour cela, ils remplacent les véhicules à carburants fossiles…

Lire la suite

QUE S’EST-IL PASSE A KOLWEZI LE 07 OCTOBRE 2018 ?

No image found

IRDH – Institut de Recherche en Droits Humains – est préoccupé par des incidents mortels récurrents dans la chaîne d’exploitation abusive de minerais.
Le 07 octobre 2018, des creuseurs artisanaux de Kolwezi ont protesté contre leur évacuation forcée de la carrière de KOV, appartenant à la société Kamoto Copper Company (KCC). La horde estimée à plus de cinq mille personnes s’était attaquée au poste de la Police nationale congolaise (PNC) de LUILU (Commune de DILALA) d’où elle aurait libéré des détenus en attente de procédure judiciaire et emporté des dossiers en instruction. L’intervention du Gouverneur de Province, Monsieur MUYEJ MANGEZ MANS Richard n’avait pas su calmer la situation. C’était l’opération armée de la PNC et des forces armées de la RDC (FARDC) qui avait mis fin au pillage. Le bilan provisoire varierait entre trois (03) et dix-huit (18) morts, des dizaines de blessés dont six policiers, trois véhicules brulés dont deux de la PNC, pillage des camions de ciments et matériaux de construction, ainsi que des magasins d’appareils électroménagers.

info@irdh.co.za; Twitter:@IRDH_officiel; @tshiswaka5 ; LinkedIn et Facebook : Tshiswaka Masoka
Website: www.irdh.co.za
Bulletin électronique numéro 132 du 12 Octobre 2018 / Information et éducation aux droits humains
Editeur responsable : Maître Tshiswaka Masoka Hubert

Lire la suite

23 04 18 Le nouveau code minier: l'instant de vérité

No image found

L’analyse du contexte macroéconomique actuelle de la RDC, nous montre l’image des dirigeants à court des projets susceptibles de booster la relance intégrale et intégrée du secteur minier en direction du développement du pays. L’exploitation minière, l’un des grands piliers de l’économie du Congo, au vu des ses potentialités et son inégalable éventail en variété naturelle, qui auraient aisément constitué la base d’une construction économique stable et prospère est, à ce jour, à la merci des prédateurs de tous ordres, nationaux y compris. Avec elle, pourtant, devrait s’installer une politique économique et sociale visant l’épanouissement du pays basée sur la promotion industrielle induisant le plein emploi, partant la création d’emplois stables c'est-à-dire, envisager des salaires décents pour défier ainsi la pauvreté des populations.

Lire la suite